navigation

Reprise des activités 11 septembre, 2015

Posté par astikhvine dans : Activités , ajouter un commentaire

Ça y est, septembre est de retour, et l’association repart pour une nouvelle année d’activités. Nous sommes heureux d’accueillir Oxana et ses cours de dessin. C’est avec plaisir que nous nous reverrons ou ferons connaissance.

1. Atelier du Théâtre musical « Artiste »,

Destiné aux enfants russophones et francophones entre 5 et 15 ans. Tout en associant à la fois la méthode Stanislavski mais sous forme de jeu, le metteur en scène originaire de Moscou, Iroute Lebedeva, apprend aux enfants les bases du mouvement scénique, le chef de chœur Natalia Ossipova propose un vaste répertoire de musique classique et moderne; la choréographe Héléna Legrand apprend aux enfants l’expression corporelle à travers des danses traditionnelles; Marina Gakhova cuisine avec les petits et bricole de petites choses – toutes ces activités font partie intégrale de la préparation du futur spectacle. Cette année ce sera « Mouche -Tsokotouch », classique russe de littérature pour enfants.

Coût annuel: 99€; 1 fois/semaine. Réunion d’information le 19 septembre, 11h.

2. Cours de russe:

« Apprendre une langue c’est passionnant en soi, mais aussi une façon de plonger dans une autre culture pour comprendre comment vit, sent et voit des choses un autre peuple, dit le professeur Daria Leschina. 

L’apprentissage de la langue se fait en petits groupes (6-7 personnes maximum), ce qui permet d’avoir  une approche personnalisée et suivre la progression de chaque élève.

5 niveaux. Coût annuel: 360€, 1 fois/semaine. Réunion le 17 septembre, 18h30.

3. Ciné-club

Projections tous les derniers vendredis du mois en VO sous-titrées, à 20h, suivies d’un débat. Accès libre pour les membres de l’association.

4. Cours de dessin classique tous niveaux.

« Que le mot « classique » ne vous fasse pas peur, – dit Oxana Charlot. – il veut dire tout simplement « savoir dessiner », que ce soit une tasse ou un visage, ou un arbre. Et comme dans tout savoir-faire, il y a des choses  à savoir faire, et à connaître, aussi. Le chemin vers la liberté d’expression n’est pas aussi court, mais pour ceux qui décident de prendre cette route, cela porte un risque de devenir une drogue… À vie! Parce que vous regarderez le monde autrement. »

Coût annuel 280 €, 1 fois par semaine, 2h30. Réunion D’inscription 17 septembre, 18.30.

 5. Ouverture des inscriptions à la chorale qui sera dirigée par le chef de chœur Natalia Ossipova

Toutes ces activités sont assurées par des professionnels diplômés.


Annonce : le 25 septembre, à 20.30, dans la salle du Conseil Municipal de la mairie d’Hérouville: la deuxième conférence sur l’histoire de la coopération entre Tikhvine et Hérouville – de 1995 à 2008.

Pavel Vassilevitch SVETLOV 18 août, 2015

Posté par astikhvine dans : Jumelage , ajouter un commentaire

svetlov-pavel-vasilevichNous avions eu le plaisir d’accueillir en décembre 2011, à l’occasion de l’exposition sur la bataille de Tikhvine, Pavel Svetlov, vétéran de la Deuxième guerre Mondiale (ou Grande Guerre Patriotique, comme les Russes l’appellent).

Pavel avait, avec son frère, pris sa part dans les évènements en tant qu’éclaireur de l’Armée Rouge, au début d’un chemin qui devait le conduire 4 ans plus tard à Berlin. Nous avions été tout de suite séduits par ce vieux monsieur couvert de médailles, toujours si souriant.

C’est avec tristesse que nous avons appris son décès le 6 août.Il allait avoir 89 ans.

Rencontre avec Katrina Kalda au Salon Pouchkine 17 novembre, 2013

Posté par astikhvine dans : Culture,Non classé , ajouter un commentaire

Pourquoi ce post ?

Katrina KALDA est née en Estonie, est arrivée en France dix ans plus tard; elle écrit en français (fort bien et l’Académie Française lui a décerné cette année le Prix du Rayonnement de la langue et de la littérature française).

Tout d’abord parce que ses livres méritent que l’on s’y intéresse. Et puis parce que dans les allers retours entre la France et l’Estonie, entre les époques, de « Arithmétique des dieux », elle aborde, au travers d’histoires de famille, l’histoire de l’Estonie, république de l’URSS puis pays indépendant (cela a été une situation si rare pour les Estoniens). Sujet abordé de manière différente dans « Un roman estonien »… Mais elle en parlera beaucoup mieux, alors venez le 20 novembre à 18 heures.

Rencontre avec Katrina Kalda au Salon Pouchkine dans Culture affiche-k-kalda1

Bibliographie :

Un roman estonien, Gallimard, 2010

Arithmétique des dieux, Gallimard, 2013

Deux talents, deux amis exposent à Hérouville Saint- Clair 8 octobre, 2013

Posté par astikhvine dans : Non classé , ajouter un commentaire

 

Deux talents, deux amis exposent à Hérouville Saint- Clair anatoli-antonienko-300x227 julia-semenova-300x294

Deux amis de Tikhvine exposent actuellement à la mairie d’ Hérouville  de magnifiques photographies. Il s’agit de Julia Semenova et d’Anatoly Antonienko.

 Julia est venue au 1er vernissage de son exposition le jeudi 19 septembre au « Salon Pouchkine », Anatoly pour des raisons personnelles ne pouvant pas se déplacer nous a fait parvenir ses productions via le car de « Dance Art Plus ». Ainsi le 4 novembre la mairie d’Hérouville a pu accueillir nos deux photographes que vous pourrez admirer jusqu’à la fin du mois !

 Ces deux personnes sont bien connues des plus anciens membres de l’association. .Julia vit à présent à Saint-Pétersbourg où elle exerce le métier d’architecte. Elle a choisi le noir et blanc essentiellement, pour exprimer derrière une apparente sobriété « minimaliste » comme elle aime qualifier ses photos une certaine nostalgie. Ses photos incitent à la réflexion  personnelle.  Elle nous entraine vers les arrières cours souvent ignorées des touristes.

Anatoly, chirurgien en retraite est une « figure  de Tikhvine ». Sous un abord un peu sévère, il cache une grande sensibilité. Il a troqué son bistouri pour l’appareil photo et c’est un tout autre personnage qui transparait dans l’abondance de photos qu’il nous propose. Il sait saisir le moment où le soleil, les nuages,  la neige, viennent magnifier ce que d’aucuns considèrent comme un quotidien banal. Il y a chez lui une vocation de peintre impressionniste doublée d’une humanité que Maryvonne Massot a résumé en le nommant le  «  Robert Doisneau de Tikhvine ». Allusion qu’il semble apprécier car elle figure toujours sur la page de garde de son site sur ВКонтакте.

 Encore bravo et merci à ces deux talents.

Jean- Pierre Méheut

expo_tkv1

RENTREE A L’ASSOCIATION 13 septembre, 2013

Posté par astikhvine dans : Non classé , ajouter un commentaire

Le mois de septembre voit la reprise des activités de l’association. Pour l’instant, trois grands axes :

LES COURS DE RUSSE

RENTREE A L'ASSOCIATION rentrees-cours-2013-300x199

L’association Amitié solidarité Tikhvine reprend ses cours de russe le 17 septembre, assurés par Daria Lechina. Une jeune étudiante russe, en France depuis 2 ans, qui prépare une thèse, avec le département slave de l’université.
« Nous souhaitons accueillir de nouveaux élèves, de tous niveaux, à partir de 7 ans », précise Jean-Pierre Méheut, vice-président de l’association. Les séances se dérouleront au Salon Pouchkine par groupes de niveaux. « Un enseignement spécifique, orienté sur une approche ludique de la langue, est prévu le mercredi après-midi pour les plus jeunes », précise Daria Lechina.

Lundi 16 septembre, à 18 h 30, réunion d’information au Salon Pouchkine, 4, square du Théâtre, à Hérouville. Contact, tél. 02 31 74 27 57 ; hadocs@wanadoo.fr ou 02 31 95 50 07 ; astikhvine@aol.fr

EXPOSITION PHOTOGRAPHIQUE

Julia Semenova, originaire de Tikhvine, jeune architecte de Saint-Pétersbourg nous présentera ses vues de la ville où elle habite. Intitulée « L »autre côté », cette exposition nous permettra de découvrir une ville loin des sentiers touristiques.

Salon Pouchkine, du 19 au 30 septembre

ensuite, à la Mairie d’Hérouville

CINÉ CLUB

Les activités du ciné club reprendront mi octobre, avec la périodicité d’un film toutes les 6 semaines.

DANCE ART PLUS AU BIG BAND CAFE LE 20 SEPTEMBRE

Posté par astikhvine dans : Non classé , ajouter un commentaire

DANCE ART PLUS AU BIG BAND CAFE LE 20 SEPTEMBRE dap092013a

UNE DES PIONNIERES DU JUMELAGE VIENT DE NOUS QUITTER 10 juillet, 2013

Posté par astikhvine dans : Jumelage , ajouter un commentaire

UNE DES PIONNIERES DU JUMELAGE VIENT DE NOUS QUITTER dans Jumelage tatiana-rostovskaia-300x199   En 1985, la jeune Tatiana ROSTOVSKAIA, originaire  de Sibérie et étudiante en langue française, vient en France pour suivre un stage à l’Université de Caen, dans le cadre d’un échange avec l’association France/URSS. C’est à cette occasion qu’elle visite pour la première fois Hérouville Saint-Clair.

  Nommée professeur de français à l’école n° 6 de Tikhvine en 1987, elle met en place rapidement une correspondance scolaire entre ses élèves et de jeunes Hérouvillais, puis organise des échanges de jeunes. Ce programme qu’elle avait initié perdure encore aujourd’hui : l’année scolaire 2012-2013 a vu se réaliser le 28ème échange entre des élèves Tikhvinois et Hérouvillais.

  Elle sollicite également les responsables politiques de Tikhvine afin qu’une relation durable s’établisse entre les deux villes, en faisant remarquer les nombreuses similitudes entre les deux villes. Devant l’absence de réaction des autorités régionales, elle n’hésite pas à publier une lettre ouverte dans la presse pour fustiger l’immobilisme des responsables, prenant ainsi des risques pour elle-même car, ne l’oublions pas, c’est encore le régime soviétique qui est alors à la tête de l’URSS.

  Finalement, à force d’obstination, elle réussit à convaincre les responsables municipaux de venir en France et participe ainsi à la première délégation officielle de la Ville de Tikhvine à Hérouville St Clair, en mai 1990.

  Grâce à elle, la convention de jumelage sera signée en 1991 et depuis cette date, ce partenariat est le plus actif des jumelages signés par Hérouville Saint-Clair avec plus de 400 échanges réalisés et plus de 1000 personnes Tikhvinois et Hérouvillais, à avoir fait le déplacement dans un sens ou dans l’autre.

  Tout au long de ces 20 et quelques années, Tatiana a dynamisé les échanges en mettant en relation les personnes, les associations, en jouant les interprètes au téléphone et durant les échanges, ou encore en traduisant de la correspondance.

  En 1992, elle fait le choix de venir s’installer en France, à Hérouville bien sûr, d’où elle contribue à la réussite des actions de coopération décentralisée vers Tikhvine et au succès des échanges culturels, sportifs ou d’amitié entre les habitants des deux villes. Elle participe également à la création de l’association « Amitié Tikhvine », notamment en y assurant l’interprétariat.

  Réservée, modeste, mais aussi volontaire et pugnace quand il le fallait, Tatiana était très cultivée et attachante et avait su nouer de nombreuses amitiés au sein de sa ville d’adoption.

  C’est aujourd’hui un membre très actif de sa communauté qu’Hérouville Saint-Clair vient de perdre. Une femme qui croyait que l’amitié entre les peuples et le respect de l’autre sont le sel de l’existence et qui a mis en pratique ces principes tout au long de sa vie. C’est pourquoi les membres de l’association Amitié Tikhvine tiennent à lui rendre hommage.

Voyage Russie Mars 2013 9 avril, 2013

Posté par astikhvine dans : Culture,Jumelage , ajouter un commentaire

Voyage Russie Mars 2013 dans Culture titre_voyage_russe_mars_201-300x225

fichier pdf 1_pdfsam_Voyage_Russe_Mars_2013

fichier pdf 41_pdfsam_Voyage_Russe_Mars_2013

Après Roger, Claudie et Jean-Pierre nous font partager leurs impressions de voyage.

ASSOCIATION AMITIE SOLIDARITE TIKHVINE : VINGT ANS APRES 12 novembre, 2012

Posté par astikhvine dans : Non classé , ajouter un commentaire

Ce vendredi 9 novembre, dans le cadre de son 20ème anniversaire, l’Association Amitié Solidarité Tikhvine organisait une conférence exposition sur les raisons qui ont amené la ville d’Hérouville et la ville russe de Tikhvine à signer une charte de jumelage en 1991.

ASSOCIATION AMITIE SOLIDARITE TIKHVINE : VINGT ANS APRES conf-jumelage-9-11-2012-7

C‘est devant un public de près de 70 personnes que Michel Virengue, ancien maire adjoint aux relations internationales à Hérouville et Eugène Deviatkine ancien maire de Tikhvine ont évoqué le processus qui a mené à la concrétisation du jumelage. On notait également la présence de François Geindre, Maire d’Hérouville de l’époque, signataire de la charte avec son homologue russe et de quelques élus de l’époque, de Boudallahy Kamara, Conseiller municipal délégué aux relations avec la Russie, ainsi que de M. Viatcheslav Chabelnikov représentant l’Ambassade de la Fédération de Russie qui nous avait fait l’honneur de répondre à notre invitation.                                                   conf-jumelage-9-11-2012-4

Après avoir évoqué le parcours ponctué d’incertitudes, d’anecdotes mais aussi d’inquiétudes, notamment lorsque, quelques semaines après que le jumelage ait été officialisé, un coup d’état, heureusement avorté, avait lieu, qui a conduit à la dissolution de l’Union Soviétique, sans que cela ne remette en cause les liens créés dans le cadre du jumelage.

 conf-jumelage-9-11-2012-2

C’est donc en 1992 que s’est créée l’Association tout d’abord s’appelant Solidarité Tikhvine afin de permettre d’apporter une aide concrète notamment en faveur de l’hôpital de Tikhvine par l’envoi de médicaments et de petit matériel médical puis progressivement en faveur de la population par l’envoi de vêtements. Parallèlement la ville d’Hérouville dans le cadre de l’aide médicale organisait la venue de médecins pour leur assurer une formation auprès du CHU.

 p1040255-300x225

Avec le temps la situation des habitants de Tikhvine s’étant quelque peu améliorée, l’envoi de containers ne se justifiait plus, l’association a alors choisi d’orienter son action en faveur de l’orphelinat ; par ailleurs, les échanges scolaires, sportifs, culturels se développant, cela a eu pour conséquence de créer de nombreux liens d’amitié entre des familles des deux villes, l’association décidera donc d’accoler le mot amitié à son nom, qui devenait ainsi : Association Amitié Solidarité Tikhvine.

 A partir de 1995 Michel Virengue quitte la fonction d’adjoint aux relations Internationales et passe la main à Jean Deshayes, ouvrant une nouvelle période s’orientant vers la coopération décentralisée, ce qui permet d’augurer pour l’avenir de l’organisation d’autres conférences débats concernant l’évolution du jumelage à partir de 1995.

 conf-jumelage-9-11-2012-18

A l’issue de cette conférence, Eugène Deviatkine a offert au Président de l’association une toile du peintre I. Petrov de la part de M. Polnov, actuel maire administratif de Tikhvine.

Conférence E. Deviatkine - M. Virengue
Album : Conférence E. Deviatkine - M. Virengue

23 images
Voir l'album
 

 

Rendez vous est pris au mois de février 2013 à Tikhvine pour rééditer cette conférence/exposition dans la ville jumelle.

Merci aux deux traductrices interprètes de la soirée, Nina Hervieu et Daria Leshina.

J.C. Lange

Photos : M. Langeois et J.P. Méheut

Tikhvine : petite et grande histoire d’un jumelage – Hérouville-Saint-Clair 8 novembre, 2012

Posté par astikhvine dans : Non classé , ajouter un commentaire

Tikhvine : petite et grande histoire d’un jumelage – Hérouville-Saint-Clair

Ouest-France jeudi 08 novembre 2012


Michel Virengue (à droite) avec à ses côtés Alain Vivier, Jean-Claude Lange et Jean-Pierre Méheut, membres du bureau de l'association Amitié solidarité Tikhvine.

Vendredi, une conférence et une exposition vont raconter les liens tissés entre Hérouville et Tikhvine,une ville de Russie. Une amitié qui dure depuis plus de vingt ans.
L’histoire
Pourquoi et comment une commune de l’agglomération caennaise, ancien village devenu ville nouvelle, s’est-elle jumelée à une cité de la région de Saint-Petersbourg qui s’appelait encore Leningrad ? Pendant plus de vingt ans, les échanges ont pris de nombreuses formes et ils durent encore. « Mais ça n’est pas arrivé comme ça par hasard, lance Michel Virengue, l’un des pionniers hérouvillais, ancien maire-adjoint aux relations internationales de 1989 à 1995. La petite et la grande histoires se sont mêlées autour de cette amitié. »
Tout commence en réalité il y a plus de trente ans, quand le centre international de séjours de la région caennaise voit passer entre 1975 et 1985 plus d’un millier de touristes soviétiques. « Dans les mêmes années, se souvient Michel Virengue, une université d’été accueillait de futurs professeurs de français venus du monde entier. Parmi eux, il y a eu une trentaine de Soviétiques ». Chaque année, Hérouville accueille ces jeunes pour une journée de visite et de découverte. Le terreau s’enrichit au point que l’association Amitiés France-URSS propose à Hérouville d’aller plus loin. Réticence des élus. « On est encore dans la guerre froide et dans une période post-stalinienne ».
1987, rencontre avec Gorbatchev
L’arrivée au pouvoir de Gorbatchev en 1985 va changer et accélérer les choses. « Avec le Dr Garnier, conseiller municipal, j’ai fait partie d’une délégation emmenée par Pierre Mauroy qui a pu rencontrer Mikhaïl Gorbatchev pendant 2 h en 1987. Il nous a expliqué que sa nouvelle politique, la Perestroïka, avait besoin du soutien des Occidentaux. »
À leur retour, les deux élus hérouvillais convainquent le conseil municipal que les choses ont changé. Hérouville se met en quête d’une ville jumelle. À l’époque déjà, des jeunes apprennent le russe au collège Boisrobert et au lycée Allende. Mais c’est une professeur de français en poste à Tikhvine qui noue les premiers contacts en 1989. Ancienne des universités d’été de Caen, elle propose un échange scolaire à la mairie.
La petite et la grande histoires vont se télescoper durant les deux années qui suivent. « Les premières rencontres ont eu lieu en mai et août 1990 au moment où l’URSS commence à vaciller et le jumelage officiel est signé en 1991 quelques semaines avant son éclatement. »
C’est dans un pays en profonde mutation que les liens vont se nouer, avec les scolaires, mais aussi autour de la coopération décentralisée, de la formation ou de la solidarité. « Depuis quelques années, les enfants de l’orphelinat de Tikhvine sont accueillis ici pour des séjours dans des familles hérouvillaises. » Vingt ans après les premières rencontres, les contacts existent toujours avec Tikhvine et une vingtaine d’Hérouvillais sont encore inscrits aux cours de russe.
Vendredi 9 novembre, à 20 h, salle polyvalente de Lébisey, avenue de la 3 e division d’infanterie britannique, conférence « Pourquoi un jumelage Hérouville-Tikhvine ? 1985-1995 » avec Eugène Deviatkine, ancien maire de Tikhvine et Michel Virengue, ancien adjoint d’Hérouville aux relations internationales.

Sébastien BRÊTEAU.

123

ASSOCIATION LA TABLE SERVIE |
LA TABLE SERVIE |
Le blog du Foyer Rural de P... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | الجم...
| l'association "ou pa ka sav"
| A.A.E.S.M.R